Les avez-vous entendus?  Ce sont nos nouveaux compagnons: de mignons petits poussins qui deviendront de magnifiques poules soyeuses... à moins que ce soit tous des coqs?  J'espère bien ne pas me retrouver avec 3 coqs dans ma basse-cour parce que ça va chanter tôt le matin!  Nous avons songé à l'adoption d'un deuxième chien, d'un nouveau poisson rouge ou d'un chat pour faire différent mais nous trouvions ces idées un peu trop communes, sans originalité.  Nous nous sommes dit: "Tiens, pourquoi pas des poules dans notre jardin?  Tant qu'à habiter la campagne, aussi bien pousser l'expérience jusqu'au bout!" Recherche d'informations, organisation de l'intérieur, plans de poulailler, c'est ainsi qu'en quelques jours (sans compter les quelques années pendant lesquelles nous y avions songé sérieusement!) nous nous sommes retrouvés avec nos 3 petits Piou-Piou.

poussin2

Petits Piou-Piou ayant besoin de beaucoup de soin dans les premières semaines oblige, nous voilà avec la basse-cour dans notre maison!  "Heu... mais où vivent-ils?" me demanderez-vous.  "Hum... dans notre chambre à coucher!" que je vous répondrai avec un brin de découragement!  Ce n'est pas tout à fait ce qu'on avait prévu mais avec le besoin de les garder à la fois à proximité et en réclusion pour surveiller les élans d'amour des petites bêtes (je parle ici des nôtres et non des poussins), tout en les gardant éloignés des courants d'air, c'est le seul endroit qui répondait à tous les critères.  Ne vous y méprenez pas, ils sont adorables, ne sentent absolument rien sinon les copeaux de bois qui se retrouvent au fond de leur petite maison, ne font pas trop de dégât (on a tout de même pensé à mettre leur cage de fortune dans un fond de boîte de carton pour recueillir ce qu'ils s'entêtent à balancer par les trous), ne jacassent que lorsqu'on s'active autour d'eux et dorment profondément pendant la nuit.  La seule chose à laquelle nous n'avions pas songé, c'est la chaleur dont ils ont besoin.  Enfin oui, on y avait pensé puisqu'on avait installé le système de chauffage d'appoint près de leur petite maison mais nous n'avions pas réalisé que de garder des poussins à 32-34 degré celcius dans notre chambre à coucher veut aussi dire avoir notre aire de sommeil à tout près de 26-28 degré.  Et comme nos Piou-Piou n'aiment pas les courants d'air, on oublie l'option d'ouvrir la fenêtre.  Encore heureux qu'on ait pris la décision tout de suite et non en plein mois de juillet! 

poussin3

poussin1

Petits Piou-Piou deviendront grands, je vous tiendrai au fait de notre aventure d'aviculteurs en herbe!