Après quelques mois de bavardage, vous apprenez à me connaître petit à petit mais il est temps de vous présenter officiellement ma famille qui fait tant jaser: d'abord, il y a l'homme de la maison, mon homme à moi.  Parfait dans ses imperfections.  Il y a nos petites fiertés: notre grand (trop grand) de 8 ans, si raisonnable et tellement serviable quand il a envie d'un privilège.  Il est en amour avec son bébé frère mais se passerait volontiers des 2 autres qui l'embêtent un peu trop à son goût!  Fi-fille à papa de 5 ans avec ses frisettes et ses maladresses légendaires (n'ayez crainte, on a consulté sur ce dernier point mais elle n'a aucun problème d'attention ni d'équilibre, seulement 2 pieds gauches!).  Mini, du haut de ses 3 ans, qui charme tout le monde avec ses cheveux roux et son vocabulaire trop étendu pour son âge pour équilibrer son petit côté peste et bulldozer.  Je ne peux pas passer sous silence notre petit oiseau des étoiles, jumelle de mini que nous n'avons pas eu le temps de connaître suffisamment mais qui sera toujours notre #4 à nous, qui fait partie de notre grande famille autant que les autres.  Et finalement, il y a bébé, plus si bébé mais qui sera toujours le mien, qui a 2 ans de moins que son frère et qui habille pourtant quasiment la même taille, qui essaie de faire sa place avec son sourire tout autant que son caractère! 

Je ne compte plus les fois où on m'a posé la question depuis un an et demi en regardant tour à tour mes petites bêtes qui virevoltent autour de moi de façon pas toujours organisée: "Sont-ils tous à vous?".  Étant moi-même une grande curieuse de nature et parce que la question s'accompagne toujours d'un grand sourire plein d'admiration (du moins, c'est ce que je veux bien voir!), ça m'a toujours fait rire moi-même de devoir y répondre!  Eh oui, ils sont tous à moi.  Tous à nous puisque la question le sous-entend!  J'imagine que c'est le nombre qui impressionne ou est-ce parce qu'ils ont de l'énergie et qu'il semble y en avoir 2 ou 3 de plus?  Pourtant, je regarde autour de moi et la famille comprenant 3 enfants est devenue la norme universelle et celle de 4 fait une montée en puissance depuis quelques années.  Je ne parle même pas des familles de 5, 6 ou 7 qu'on peut apercevoir de temps en temps.

Quand je sors seule et qu'on me demande combien d'enfants ai-je, il vient toujours la question: "filles ou garçons".  Je réponds alors que j'ai 3 garçons et une fille parce que je connais la suite et chaque fois, ça me fait rire de voir un préjugé persister.  Tout de suite, on saute à la conclusion que la dernière est une fille pour expliquer notre folie d'en avoir voulu autant: évidemment pour "s'essayer" pour une fille.  Eh non!  Il faudra trouver une autre raison valable parce que c'est un choix complètement lucide! 

Et même s'ils arrivent à mettre la maison sans dessus dessous en un temps record, même s'ils me font sortir de mes gonds trop souvent, même si j'aimerais dont qu'ils s'entendent à merveille, je ne les échangerais pour rien au monde.  Chacun d'eux, tout autant que mon homme, me rend fière de ma belle grande famille désorganisée!

 

famille