Vous vous demandiez pourquoi j'étais si tranquille depuis deux semaines, limitant le partage de mes expériences et réflexions?  Vous vous disiez qu'avec le printemps qui se pointe le bout du nez et tout le tra-la-la qui vient avec, je devais avoir une foule d'anecdotes à raconter?  Eh bien oui, une tonne!  Les doigts me démangent depuis 2 semaines, mon cerveau accumule les histoires à raconter à une vitesse hallucinante... et les oublies aussitôt faute de pouvoir les partager parce qu'après des jours à tenter de réssuciter mon ordinateur, c'est la conclusion à laquelle mon homme est arrivé: "Chaton, ton disque dur est mort."  (Oui, je sais, nous sommes suuuuper quétaine au cube de s'appeler "chaton" mais il faut savoir qu'on a commencé à le faire pour se moquer gentiement de ceux qui s'appelaient "minou" et "bébé" ce qu'on trouvait vraiment quétaine... mais on n'a jamais pu se débarrasser de cette habitude si bien que 12 ans plus tard, on a l'air aussi quétaines que les autres.) 

Revenons à nos moutons:  Disque dur.  Mort. Les 3 mots qu'on ne souhaite jamais voir ensemble quand:   1. Tu tiens un blogue que tu as envie de faire connaître.  2. Tu collabores à un blogue super important (petite publicité facile: http://www.wooloo.ca/blog/?tag=/veronique-fournier).  3. Tu enseignes et que ça te demande de faire de la préparation et une tonne de paperasse informatique.  4. Tu prends plein de photos et que tu ne prends pas le temps de les mettre sur une clé usb régulièrement.   5. Je pourrais ajouter des chiffres à l'infini pour expliquer à quel point j'ai eu envie de pleurer toutes les larmes de mon corps à l'annonce de cette nouvelle mais comme on a appris que notre voiture était également morte à peu près au même moment, c'était plus aussi grave... ou, du moins, l'impact financier était de loin moins important!


Bon d'accord, j'avais mon tout nouveau iphone-acheté-usagé-sans-plan-data comme plan B mais après mon seul et unique billet doux pendant ces deux semaines, mes pouces m'ont fait comprendre que si ça fonctionnait très bien pour les 140 caractères de Twitter et les petites discussions Facebook, ce n'était pas l'idéal pour les billets de 1500 mots!

Mais maintenant, c'est chose du passé.  Je n'ai pas pu récupérer toutes mes photos (merci à mon nouvel album photo Facebook super confidentiel de me permettre de récupérer les plus importantes), ni le million de documents pour mes cours (heureusement que j'ai des copies papiers), ni la flèche de droite disparue et les chiffres 2 et 3 qui sont précaires de mon clavier numérique (oui, bon, l'homme ne m'a pas acheté un nouvel ordinateur, il n'a que changé le disque dur!) mais au moins, je récupère le plaisir de bloguer!

image