Alors que lundi je jurais que c'était la période de l'année que j'aimais le plus.  Je me laissais mouillée par la petite bruine en prenant des photos des pommiers tout en fleurs qui entourent notre terrain.  J'en ai même coupées quelques branches et je me suis chargée les bras de lilas pour en fait un beau bouquet sur la table.  J'ai profité de mon temps seule à la maison, j'ai tourné mon gros fauteuil confortable face à la fenêtre avec mon cappuccino vanille française et mon ordinateur pour travailler tout en profitant du paysage.

 

pommiers        fenetre

Mais maintenant je change d'avis.  J'ai aimé mon lundi mais je n'aime définitivement pas ce temps de l'année: mardi, les maringouins se sont pointés par dizaines.  Le lendemain ils ont emmené des copains et c'est ainsi qu'aujourd'hui, vendredi, j'ai acheté un gallon de chasse-moustique au Costco et nous sentons tous le chasseur qui attend sa proie au milieu des épinettes.  J'ai passé 1h à installer le moustiquaire tout autour de notre gazebo.  Je sais, ça n'aurait pas dû prendre une heure.  C'est que l'homme m'avait avisée que l'un des panneaux était brisé et qu'il l'installait contre la porte-fenêtre puisqu'on laisse cette section ouverte.  Moi de lui répondre: "Je sais, je sais tout ça mon amour.  Ne t'inquiète pas, je me charge de l'installer."  J'ai sorti les 4 panneaux, installé les 2 premiers en prenant soin de ne pas me tromper de côté.  J'ai vérifié le troisième qui avait un trou: "Voilà le fameaux panneau pour la porte-fenêtre!" que je me suis dit.  Je l'ai installé et zippé avec l'autre panneau.  J'ai même sorti les grosses pinces pour le fixer correctement au cadrage de la porte-fenêtre et éviter que les moustiques ne s'infiltrent. J'ai sorti le 4e panneau.  Il avait un trou énorme dans le bas!  J'ai tout de même tenté de l'installer à l'endroit restant (à l'envers pour que le trou soit contre le mur) mais une fois en place, j'ai réalisé que les fermetures éclaires ne fonctionnaient pas si je le plaçais de cette façon.  Il m'a fallu l'enlever et inverser les 2 panneaux avec tout le temps que ça a pris du haut de mon tabouret.  C'est ainsi que mon moustiquaire est installé et que ce soir, à 19h, il y a un million de maringouins (et je n'exagère pas) sur les panneaux... à l'intérieur du gazebo évidemment...

11169204_10154005607813569_140530101698432234_n