Si un jour on me demande de jurer fidélité culturellement parlant, si on m'oblige à n'aimer qu'un artiste, c'est lui que je choisi sans même me poser de question: Fred Pellerin.  Nous deux, c'est une histoire d'amour qui dure depuis longtemps.  au moins...  15 ans?  Je ne pourrais dire la première fois que je l'ai vu à la télévision, mais je me souviens que ça été un coup de foudre.  Bon, évidemment pas de façon amoureuse mais je suis tombée en amour avec son parlage.  Je ne suis pas groupie au point de courir après toutes ses apparitions mais j'avoue faire exprès de synthoniser un poste quand il y a une diffusion d'une captation télé d'un spectable ou quand je sais qu'il ira y déferler quelque poésie en entrevue.  Parce que Fred, il poétise même quand il raconte les banalités de son quotidien et ça me fascine au plus haut point.  Si plusieurs peuvent se venter de maîtriser la langue française, personne ne peut jouer avec les mots comme lui.  Ça m'hypnotise à tout coup d'entendre sa parlure et ses jongleries.  Je n'arrive pas à comprendre comment on peut tant imager ce qu'on a à raconter.  Y a-t-il une fin à son imagination? 

Je l'aime quand il parle mais je l'aime aussi quand il chante.  Je n'ai qu'une douzaine de chansons sur mon iphone dont 8 de son premier album, c'est tout dire!  Je sais, je suis en retard, il a fait 2 nouveaux albums depuis mais j'attendais de me lasser du premier avant de m'en procurer un deuxième et ce n'est toujours pas arrivé!  Mes petites bêtes se sont endormis et s'endorment encore au son de sa musique, c'est notre classique de camping! 

Toujours est-il qu'après 15 ans de fascination, j'ai enfin pu le voir en chair et en os, l'entendre de vive voix!  Eh oui, moi, si fan de lui, c'était ma première fois.  Ce fût tout un travail de logistique mais on aura réussi!  C'est que ce n'est pas facile de sortir en amoureux avec 4 petites bêtes et encore moins facile de trouver une gardienne un dimanche soir. Ça nous en aura pris 3 d'ailleurs pour faire la soirée complète et on n'est même pas allés souper avant!  C'était la première fois depuis longtemps qu'on sortait en soirée (d'habitude on se fait un petit dîner vite fait pendant que tout le monde est à l'école et à la garderie), notre premier spectacle en amoureux depuis 10 ans, c'était juste impensable de ne pas y aller.  C'est que mon homme, il est aussi fan que moi de Fred Pellerin! 

Et quel spectacle!  Une première partie complètement surprenante avec Stef Paquette et son comparse Alain.  Nous qui nous attendions à une première partie pour la forme, pour réchauffer la salle, on a découvert un véritable artiste, drôle à mourir.  Il a eu un eu droit au même traitement que Fred: accueil chaleureux, applaudissements, ovations, le gros kit grassement mérité.  Quand il sera célèbre à travers le pays, je pourrai me venter qu'il m'ait remarquée dans la salle!  Oui oui!  Bon, il s'agit d'un malentendu: la fille derrière moi jurait que nous étions le meilleur public mais comme il ne voyait pas le public devant lui, il pensait me parler et a fait la descriptions de ma place précise (pas tellement compliqué dans la première rangée) et de mon accoutrement disant que si la prochaine chanson floppait, que c'était à moi qu'on devrait en vouloir!  Comme le test a bien tourné, je ne me suis pas obstinée et j'ai pris le crédit, pas folle quand même!

Et puis la raison de notre déplacement par un dimanche soir pluvieux: Fred à qui j'ai eu la chance de chanter "Bonne fête" (avec 400 autres personnes mais ce n'est pas nécessaire de le dire si fort). Lui qui raconte et défile ses histoires, à la fin d'une longue tournée de plus de 3 ans et pourtant, c'était comme s'il racontait tout ça pour la première fois avec ses éclats de rire comme s'il se surprenait encore lui-même.    Et puis ça s'est terminé après 15 minutes.  Bon, plutôt 1h15 mais ça m'a paru beaucoup plus court parce qu'on le sait, le temps passe vite en bonne compagnie!

Que du bonheur!

3211_grayscale

crédit photo