Ça me fascine!  C'est comme les mystères de la grossesse: on sait bien comment ça se fait un bébé, on sait très bien comment ça évolue, on peut même en voir des photos et des vidéos maintenant mais reste que quand le ventre bouge tout seul, qu'on sent un petit être se retourner, on a peine à croire que c'est notre corps qui est le responsable de la fabrication d'un nouvel humain.  Je sais qu'il y a une explication scientifique mais ça me fascine quand même de voir la météo évoluer, changer, faire volte-face d'un coup.  De voir les écarts si flagrants entre 2 journées, parfois même en quelques heures seulement. 

Lundi, j'étais dehors avec mon appareil-photo parce qu'il ne restait plus rien de la tempête de neige d'avant Noël.  Ça devait être mon sujet de billet ce soir-là (qui n'a jamais été écrit de toute évidence!) parce que j'étais si heureuse qu'il fasse 8 degré, qu'on voit le gazon un 11 janvier, moi qui ne suis pas fan de l'hiver, loin de là. 

pas de neige

Et puis voilà qu'hier, c'était plutôt frisquet et que les avis de neige abondante, de tempête hivernale et tout le tra-la-la se sont succédés.  Nous nous sommes couchés avec la vue sur le gazon et nous voilà ce matin avec plus de vue du tout puisqu'on ne voit pas de l'autre côté de la rue!

tempete

Le temps s'est arrêté, les grandes bêtes n'ont pas d'école, l'homme est revenu bien avant l'heure du dîner et on est prêt pour une journée coconing... j'aime l'hiver finalement!

tempete2