Ce matin, je me suis réveillée tôt.  Un peu avant 6h30 pour être plus précise, question d'être solidaire avec l'homme qui devait rentrer beaucoup trop tôt au boulot pour un lundi matin!  Comme d'habitude, j'ai tâtonné pour agripper mes lunettes sans lesquelles je suis dans une bulle.  Dehors, tout était calme, on voyait de nouveau les bouts de gazon recouverts la semaine dernière on pouvait même entendre les oiseaux qui commençaient à se réveiller.  Comme d'habitude, j'ai saisi mon téléphone pour regarder mes messages pour voir si... juste au cas... bonheur! Les cours étaient annulés pour la journée pour mes 2 grands!  Après un hiver sans neige, voilà qu'on prévoyait que Dame Nature allait se réveiller enfin et qu'elle se secourait les puces pas juste un peu!  Ça ne changeait pas grand chose pour moi qui restais à la maison de toute façon avec les plus petits mais ça voulait dire que je n'aurais pas à sortir aux grands vents à 7h pour mettre l'aîné dans l'autobus.  Ça voulait dire que je n'aurais pas à presser fi-fille pour qu'elle s'habille et qu'elle déjeune pour ne pas rater son autobus à 8h15.  Ça voulait dire que les deux plus petits allaient pouvoir dormir plus longtemps puisque personne n'allait les réveiller en tappant du talon.

J'ai avisé doucement mon grand qui avait ouvert les yeux pour qu'il reste coucher et je suis retournée dans mes couvertures chaudes moi aussi.  Malgré la fatigue habituelle du lundi matin, je n'avais pas envie de me rendormir, j'avais envie de savourer ce moment.  Pour la première fois depuis longtemps, j'ai allumé la petite télévision pas HD qui est cachée dans notre garde-robe et j'ai regardé les nouvelles du matin dans le noir et le calme de la maison qui dormait encore. 

Ça n'a pas été long que la tempête s'est mise de la partie, autant à l'extérieur que dans la maison, mais la journée a si bien démarré que ça ne me dérange pas une miette! 

neige

Bon lundi de douce tempête :)