"Il me semble que tes billets du lundi parlent toujours de la météo depuis quelques mois?"

Oh que oui et je l'assume.  Parce qu'à l'instar de 18% de la population canadienne, la météo joue un rôle énorme sur mon humeur.  Je m'en doutais déjà depuis des années mais c'est avec l'hiver tout doux que nous avons eu, avec peu de neige, beaucoup de soleil, que j'ai réalisé à quel point ça m'affectait.  Bien sûr que j'ai eu une petite baisse d'énergie cet hiver mais rien à comparer à ma "dépression saisonnière profonde" de l'an dernier qui augmentait au fur et à mesure que la neige nous enterrait! 

Et puis bonheur: nous avons droit à un printemps hâtif!  Nous n'avons pas eu de neige de l'hiver, certes, mais voilà que les chaleurs sont déjà installées.  Les enfants ont pu jouer dehors en t-shirt et casquettes toute la fin de semaine.  Le soleil plombe si bien qu'on a installé la toile du gazebo hier.  Il était difficile de croire que nous n'étions qu'à la mi-avril alors que nous avons eu droit aux mêmes températures quasiment à la fin juin l'an dernier. Le hic c'est que les moustiques aussi semblent hâtifs mais bon, c'est une autre histoire!

 

printemps