On parle souvent des sites de rencontre et des gens qui ont trouvé l'amour sur internet. J'ai envie de parler des amitiés qui y naissent et qu'on développe au fil des mois et des années, parce que ça aussi ça existe.

Ces amitiés commencent doucement, presque timidement. On apprend à se connaître et on relie nos points communs. La confiance s'établie au fur et à mesure que l'amitié s'installe et on échange des confidences. Cette relation amicale virtuelle s'enracine tranquillement. Et puis on réalise qu'on connaît ces amies probablement mieux que celles qui sont bien réelles parce que derrière l'écran, on n'a pas peur de dire ce qu'on pense vraiment. Ces échanges se prolongent facilement dans le temps parce que contrairement aux amitiés réelles qui débutent parce que nous étions dans un lieu physique commun, ces amitiés virtuelles naissent sur un forum de discussion où le sujet revêt une importance particulière, mais surtout commune.

Parfois, quand on a beaucoup de chance et que les astres s'alignent, on se rencontre pour un café et un brin de jasette. C'est la première fois qu'on se voit en chair et en os et pourtant, on se fait une accolade toute naturelle et on se met à placotter comme si on revoyait une grande amie après quelques mois.

Si on était partie avec l'idée que ça ne durerait pas plus de 30-40 minutes, quand on se dit finalement au revoir, on réalise que ça fait 1h30 qu'on jase de tout, de rien et de plus sérieux. On passe du coq à l'âne parce qu'on a l'impression que nous n'aurons pas assez de temps pour se dire tout ce qui se bouscule dans notre tête.

Ces amitiés, qu'on a eu le temps de peaufiner pendant des mois et des années, sont si précieuses et elles ont de beaux qu'on sait qu'elles se poursuivront au-delà de ce trop court rendez-vous.

Pourquoi j'écris tout ça? Parce que j'ai eu le bonheur immense de vivre ce passage du virtuel au réel il y a quelques jours et que j'ai eu un coup de foudre amical pour cette amie qui a un bagage de vie immense et qui m'apporte beaucoup.