samedi 30 mars 2019

En parler pour ne pas oublier... et pour sensibiliser

Un jour, j’ai doublement porté la vie.  Dans mon ventre, il y avait un petit garçon vigoureux et une petite fille douce et calme.  Des jumeaux que nous aimions déjà plus que tout au monde et pour qui nous avions de grands rêves.  Et puis, un cœur a cessé de battre et je me suis mise à écrire et à écrire pour ne rien oublier.  Je voulais me souvenir de chaque minute, chaque seconde.  Ne rien oublier des joies que me procuraient les pirouettes de notre petit bonhomme en construction, non plus de la tristesse... [Lire la suite]