vendredi 13 septembre 2019

On n'oublie jamais et on aime toujours...

Depuis quelques jours, je voyais ce moment arriver.  Toute la semaine, je me suis demandé ce que j’allais t’écrire, ma douce Florance.  Parce que c’est maintenant mon petit rituel du 13 septembre que de prendre le temps de coucher quelques mots sur papier juste pour toi.  Mais après 8 ans, qu’est-ce qu’on peut encore dire à une si petite fille qui n’a jamais pu ouvrir les yeux pour voir le monde mis à part « je t’aime »? Nos cœurs ont pu battre à l’unisson pendant 24 semaines.  J’ai eu le bonheur de te... [Lire la suite]

samedi 30 mars 2019

En parler pour ne pas oublier... et pour sensibiliser

Un jour, j’ai doublement porté la vie.  Dans mon ventre, il y avait un petit garçon vigoureux et une petite fille douce et calme.  Des jumeaux que nous aimions déjà plus que tout au monde et pour qui nous avions de grands rêves.  Et puis, un cœur a cessé de battre et je me suis mise à écrire et à écrire pour ne rien oublier.  Je voulais me souvenir de chaque minute, chaque seconde.  Ne rien oublier des joies que me procuraient les pirouettes de notre petit bonhomme en construction, non plus de la tristesse... [Lire la suite]
mercredi 26 décembre 2018

Notre premier Noël avec elle

Ma belle fille.  Ma toute petite fille.  Mon bébé.  Avant, j’aurais dit que c’était notre 8e Noël sans toi.  Que cette année encore, il n’y avait pas de cadeau pour toi sous le sapin.  J’aurais eu le cœur aussi vide que le ventre en imaginant tes petites pattes de pyjama avec celles de tes frères et de ta soeur.  J’aurais dit que ton petit bas de Noël semblait bien vide à côté des autres.  Le matin de Noël, j’aurais souhaité que tu sautes dans notre lit avec les autres pour nous convaincre de nous... [Lire la suite]
lundi 1 octobre 2018

Le deuil périnatal une ressource à la fois

Quand j’ai vu le cœur de ma fille immobile sur l’écran il y a déjà 8 ans, non seulement mon monde s’est écroulé, mais j’avais l’impression que nous étions les seuls à éprouver une douleur aussi atroce, que personne avant nous n’avait vécu pareille épreuve.  Bien sûr, même dans la littérature les cas de décès d’un jumeau en cours de grossesse sans entraîner la naissance prématurée du 2e bébé sont plutôt rares, mais je ne me souvenais pas d’avoir vu quelqu’un vivre une si grande peine que la mienne.  Pourtant, il y avait bien... [Lire la suite]
Posté par Mes Billets Doux à 16:16 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 13 septembre 2018

lettre pour Florance

Ma chérie, mon enfant Chaque année à la même date, je ressens le besoin de t’écrire une lettre, de te rendre hommage.  Parce qu’il y a 8 ans, le 13 septembre est passé d’une date ordinaire parmi toutes les autres au calendrier à un moment où notre vie a basculé.  Un moment qui a pris place dans nos trippes et que nous ne pourrons jamais oublier.  Je me souviens de chaque seconde, de chaque minute de cette journée comme si c’était hier.  Je me souviens de ma légèreté pendant le trajet pour nous rendre à l’hôpital... [Lire la suite]
mercredi 6 juin 2018

Comment j’ai pu penser qu’un livre sur la mort pouvait avoir sa place dans un événement qui célébre la vie...

Ceux qui me suivent sur les réseaux sociaux le savent, la fin de semaine dernière, j’ai laissé mes petites bêtes derrière et j’ai pris l’avion pour vivre une belle aventure : je suis retournée dans ma patrie pour présenter mon livre aux gens de chez nous.  Il y a quelques semaines, j’ai osé contacter le comité organisateur du salon de la famille de La Sarre pour leur proposer de faire une petite place au deuil périnatal pendant l’événement et les filles ont été emballé par l’idée.   Bref, j’ai paqueté mes bouquins,... [Lire la suite]
Posté par Mes Billets Doux à 20:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

dimanche 22 avril 2018

Il n'y a pas de hasard, que des rendez-vous… *

Cette phrase n'aura jamais été aussi vraie que pendant la fin de semaine. Tout a débuté quand nous avons décidé de partir à l'aventure et d'aller passer la fin de semaine à Edmunston où avait lieu le salon du livre francophone. Ça me manquait terriblement de pouvoir feuilleter autant de livres en français que j'en avais envie. Je voulais faire découvrir à mes enfants le bonheur de rencontrer ceux qui meublent leur imaginaire. Samedi matin, alors que nous faisons les 4 ou 5 kilomètres qui séparent notre hôtel du salon du livre, nous... [Lire la suite]
mercredi 29 novembre 2017

Petit lancement devenu gros!

Parfois, il y a des paroles ou des gestes qui ont des répercussions beaucoup plus grandes que prévu. Ce fût le cas de l'écriture du récit de ma 3e grossesse mélangée à celle de mon blogue. Entendre les gens me demander quand j'allais me décider à publier quelque chose parce qu'ils aimaient ma plume, m'a donné envie de non seulement faire imprimer mon livre mais de le partager. Ce fût également le cas au moment de présenter ma publication à ma famille et à mes amis. Un tout petit commentaire demandant quand j'allais faire le lancement... [Lire la suite]
vendredi 17 novembre 2017

Mon tout dernier accouchement!

Oh non, je n'ai pas accouché d'un bébé!  Ou du moins, pas d'un bébé au sens propre du terme.  J'ai plutôt accouché d'un livre!  Oui, c’est bien vrai: un livre avec une magnifique jaquette toute simple, avec mon nom dessus et surtout, rempli de mes mots. * Je le dis comme ça, sans préambule ni préparation.  Il est déjà écrit, révisé, mis en page, imprimé, le gros kit!  Ma mère m'a trouvé bien cachotière de n'en avoir soufflé mot à personne.  Je dirai plutôt que je ne savais pas jusqu’où ce projet me... [Lire la suite]
dimanche 15 octobre 2017

15 octobre - sensibilisation au deuil périnatal

Aujourd'hui, c'est la journée de sensibilisation au deuil périnatal. Il y a 7 ans, j'ai découvert l'existence de cette journée, quelques jours à peine après avoir appris que le cœur de notre fille ne battait plus. Sa mort a ravivé beaucoup de peine, de douleur enfouis autour de moi et j'ai reçu mon lot de confidence. Après 7 ans, ma douleur s'est atténuée, ma peine est toujours présente mais différente… plus douce. J'essaie toutefois de faire ma petite part pour aider à faire tomber les tabous, parce qu'on ne devrait pas s'empêcher... [Lire la suite]