Ah les vacances! Je veux dire des vacances dignes de ce nom. Je veux dire partir assez loin pour ne pas être capable de faire l'allée retour dans la même journée, se déconnecter du monde, décrocher, être dépayser… de vraies vacances!

Nous sommes partis le dimanche matin, tranquillement, avec notre grosse Bertha, fébriles de traverser la frontière pour la toute première fois. Oui, bon, finalement il n'y a rien d'exceptionnel là-dedans : pas d'attente interminable, pas de fouille, juste une douanière qui aimait son travail et qui nous confirmait que nous allions adorer notre destination. C'est tout juste si on s'est aperçu qu'elle vérifiait nos passeports. Nous avions envie d'un vrai road trip du genre lent, pas pressés d'arriver. Premier arrêt à Houlton pour dîner dans un restaurant américain : Burger King! La différence avec un Burger King canadien? L'âge du bâtiment! Il devait daté de 1950 et personne n'y a touché depuis! Contrairement à ce qu'on aurait pu penser, la grosseur du repas était similaire à ici. Deuxième arrêt : épicerie à Bangor. Nous n'avons pas trouvé le Walmart (qu'on a quand même visité plus tard pendant notre voyage et j'avoue que nous sommes tous restés surpris par l'immensité du magasin et surtout, la grosseur du côté épicerie) alors on s'est rabattu sur la chaîne de supermarchés Hannaford. Oh que de plaisir que d'y faire l'épicerie! Géant panier avec un camion à l'avant au grand plaisir des petites bêtes, une section de fruits et légumes intéressante et remplie de produits locaux dans laquelle on a attrapé notre bouteille de rosée préférée au vol (moins cher qu'ici mais surtout en format 1.5 litres, parfait pour la semaine) mais une section boucherie beaucoup moins complète que ce à quoi on est habitués. Nous nous étions donné comme mission familiale de trouver les saveurs les plus différentes d'ici et de goûter à la nourriture « américaine ». Résultat : les enfants n'ont pas du tout aimer les pop tarts (trop sucrés mais malheureusement, elles viennent en boîte de 8 là-bas!) les twinkies étaient horribles mais les différentes tartinades ont fait 6 heureux.

bhbouffe

Je ne vous raconterai pas les 6 jours de nos vacances en détails parce que même si se sont des souvenirs mémorables pour nous et qu'on peut sentir l'odeur de la mer et la douceur du vent juste à y penser, c'est plutôt ennuyeux un récit de voyage! Par contre, je vous dirai que si nous avions comme plan de prendre une journée pour descendre la côte et visiter un peu plus loin, nous avons changé d'avis en cours de route. En fait, nous n'avons même pas eu le temps d'y songer, l'île de Mont Desert et surtout le parc national Acadia regorgent d'attractions à visiter, de choses à voir et nous avons eu du beau temps mur à mur.

cartes

Ils l'ont l'affaire les américains : il y a 4 différents trajets d'autobus qui relient tout ce qu'il y a à voir ainsi que les différents campings et hôtels et ce, tout à fait gratuitement. C'est ainsi qu'on a pu se rendre à Sand Beach dès la 2e journée. L'homme a ainsi pu admirer le paysage autant qu'il le voulait pendant la route et nous avons profité des vagues, du soleil, de l'odeur de la mer.  Les enfants se sont amusés à construire un château de sable plutôt particulier avec ses dizaines de méduses en guise de décoration.  Château qui leur a valu d'être les vedettes de la plage et qui fût immortalisé par une douzaine de personnes!

plage

Les journées suivantes, nous y sommes retournés en voiture pour contempler la vue du haut du Mont Cadillac et nous avons visité Thunder Hole où les vagues frappent les rochers et forment parfois un petit geyser, phénomène qu'on n'a malheureusement pas pu observer même si nous y sommes allés à deux reprises.  Marcher sur les immenses rochers a complètement combler les petites bêtes!

bhparcnational

Nous avons également visiter Bar Harbor : le ruelle qui mène à Bar Island à marée basse, le port, le centre-ville, le sentier le long de la baie, une beauté populaire en pleine saison touristique.  L'espèce d'un instant, on se serait cru dans le Petit Champlain à Québec ou en plein coeur du vieux port tellement la foule était dense et l'ambiance à la fête!

barharbor

Anecdote : j'ai une grande fascination pour les cimetières qui me vient sans doute de ma jeuesse alors que j'habitais juste en face. J'adore m'y promener, lire les inscriptions, c'est comme un ressourcement pour moi : existe-t-il quelque chose de plus calme qu'un cimetière? Drôle de coïncidence, à 200 mètres du camping, il y avait un tout petit cimetière. Un vieux de vieux cimetière comme je n'en avais jamais vu avant, avec une clôture en fer forgée qui grince. Il y avait là des pierres tombales datant du milieu des années 1800, d'autres dont on ne voyait même plus l'inscription. J'étais comblée et je m'y suis amusée avec mon appareil-photo à la brunante (oui, je sais, c'est un peu morbide!).

bhcimetiere

À chaque fois qu'on part à l'aventure, ça nous confirme que ça vaut la peine de s'éloigner des destinations populaires et qu'on n'a pas besoin d'aller bien loin pour être dépayser et se ressourcer.  Ça nous confirme qu'il n'y a rien de mieux que les gens du coin pour nous guider.  Ça nous confirme qu'on trouve toujours notre bonheur, peu importe où on va du moment qu'on est ensemble tous les 6  :)